Fortum met en service la premiere unite industrielle de biofioul par pyrolyse rapide au monde

L’unité de production de biofioul mise en service fin novembre fonctionne grâce à la technologie de la pyrolyse rapide de biomasse.

Intégrée à la centrale de cogénération de Fortum à Joensuu (Finlande), elle produira environ 50 000 tonnes de biofioul par an, soit l’équivalent des besoins en chauffage de 10 000 ménages.

La production de biofioul fera passer l’utilisation de bois par la centrale de Joensuu de 300 000 mètres cubes à 450 000 mètres cubes par an.

La mise en service de la nouvelle unité entraîne la création de 60 à 70 emplois, dans la collecte de matières premières, à l’usine et dans la chaîne logistique.

Commercialisé sous la marque Otso®, le biofioul de Fortum peut être utilisé dans les centrales de production de chaleur ou de vapeur. Fortum a signé un premier contrat de fourniture avec la société de chauffage urbain Savon Voima qui l’utilisera dans ses installations de production thermique en remplacement de combustibles fossiles. Fortum utilisera également ce biofioul dans ses propres centrales de chaleur à Joensuu et Espoo, ce qui permettra de réduire sensiblement les émissions de dioxyde de carbone et de dioxyde de soufre dans la région.

A l’avenir, le biofioul pourra également être utilisé comme matière première pour les industries de transformation ou comme carburant pour le transport.

L’unité de Joensuu utilise la technologie appelée « pyrolyse rapide » qui permet de transformer de la biomasse solide en biofioul : la biomasse, composée de sous-produits et résidus de l’exploitation forestière et de l’industrie de la transformation du bois collectés localement dans la région de Joensuu, est chauffée rapidement en l’absence d’oxygène ; sous l’effet de la chaleur, celle-ci se décompose et produit des gaz qui sont alors condensés en fin de processus en biofioul. L’unité de production de biofioul utilise la chaleur produite par la centrale de cogénération à laquelle elle est intégrée.

La conception et le développement de la technologie de pyrolyse rapide, ainsi que la modification de la centrale de Joensuu, ont donné lieu à un investissement d’environ 30 millions d’euros par Fortum et à un soutien à l’investissement de 8 millions par l’Etat finlandais. La nouvelle technologie est le produit d’une coopération entreFortum, Metso, UPM et le centre de recherche technique finlandais VTT. Ces recherches s’inscrivent dans le cadre du programme Biorefine de l’Agence finlandaise de financement pour la technologie et l’innovation (TEKES).

A propos de Fortum

Le but de Fortum est de créer de l’énergie améliorant la vie pour les générations actuelles et futures. Nous proposons des solutions durables qui répondent aux impératifs de faibles émissions, d’efficacité des ressources et de sécurité énergétique, tout en produisant de la valeur pour nos actionnaires. Nos activités couvrent la production, la distribution et la vente d’électricité et de chaleur ainsi que des services spécialisés qui y sont attachés. Les activités de Fortum se concentrent dans les pays nordiques, la Russie et les pays baltes. A l’avenir, l’intégration des marchés en Europe et la croissance rapide en Asie vont constituer des opportunités supplémentaires de croissance. En 2012, le chiffre d’affaires de Fortum s’est élevé à 6,2 milliards d’euros pour un résultat d’exploitation de 1,7 milliard d’euros. L’entreprise emploie environ 10 400 personnes. Les actions de Fortum sont cotées sur le Nasdaq OMX Helsinki.

Pour plus d’information : www.fortum.com


Pour plus d’informations :

Joonas Rauramo, Fortum France
01 70 92 38 14 / joonas.rauramo@fortum.com

Lucien De Brot, Burson Marsteller i&e
01 56 03 12 45 / lucien.debrot@bm.com

Retour