des vagues

Énergies marines : développer la prochaine génération d’énergies renouvelables

Fortum est convaincu que l’énergie des vagues va jouer un rôle important dans la prochaine génération de systèmes d’énergies renouvelables. L’énergie des vagues pourrait en effet représenter 10% de la consommation mondiale (source : Conseil mondial de l'énergie).

 

Grâce à sa situation géographique, ses infrastructures portuaires et ses compétences industrielles, la France dispose d'atouts considérables pour le développement des énergies marines. Dans ses projets de développement, Fortum recherche une mutualisation des savoir-faire et compétences technologiques de ses partenaires et un ancrage industriel local.

 

Son ambition de contribuer activement à la transition énergétique a mené Fortum à s’impliquer dans le développement des énergies marines. Découvrez ses projets en Bretagne, à Peniche (Portugal) et à Sotenäs (Suède), qui visent à capter l’énergie des vagues en profondeur et à la surface :

Bretagne 

 Suède

 Portugal

Royaume-Uni

Bretagne : le développement
d’une ferme houlomotrice

En Suède : capter l’énergie des vagues de surface​

Portugal : deux prototypes WaveRoller testés​

Royaume-Uni : un convertisseur utilisant des cojposants d'éolinnes sera testé dans les Cornouailles

En partenariat avec DCNS et la société de technologie AW-Energy, Fortum mène un projet de ferme houlomotrice captant l'énergie des vagues.​

​En Suède, Fortum construit un parc de récupération d’énergie des vagues qui, à terme, doit atteindre une capacité de 10 MW, ce qui en ferait le plus grand démonstrateur du monde de ce type.

​Au Nord de Lisbonne, Fortum teste la technologie WaveRoller, qui capte l’énergie des vagues en profondeur et sera utilisée en Bretagne.

​Le projet CEFOW (Clean Energy From Ocean Waves) a recourt à la technologie ‘Penguin’. Il a obtenu le soutien de l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020

Découvrez le projet en Bretagne

En savoir plus sur le parc houlomoteur

Suivez les étapes des tests et essais effectués au Portugal

Découvrez le projet testé dans les Cornouailles

 

 

15/07/2015